Bien calculer le rachat de son crédit immobilier

Si vous avez fait votre souscription quelques années à l’avance, un prêt immobilier dont le taux est nettement supérieur à ceux auxquels vous pouvez prétendre en ce moment, il peut être intéressant de procéder à sa renégociation par votre banque ou à son rachat par une autre institution financière. Dans la plupart des cas, la renégociation est difficile à obtenir, mais si le taux offert par une banque concurrente est peu élevé, le mieux c’est d’étudier la possibilité de lui faire racheter votre crédit. Cependant, pour que cette opération soit attractive, il faut que le gain à réaliser sur la valeur totale du crédit soit suffisant pour prendre en considération tous les frais nécessaires au rachat de crédit : les pénalités de remboursement prévu, équivalent à 6 mois d’intérêts et au maximum à 3 % du capital restant dû, les frais de dossier du nouveau crédit pouvant être négociés, les frais de garantie en cas de changement de banque.

Laisser un commentaire