Les clés pour réussir un investissement locatif en 2019

L’immobilier reste l’investissement de prédilection des français, et la plupart d’entre eux privilégient « la pierre » pour se constituer un patrimoine. Il peuvent bénéficier pour cela d’avantages fiscaux en inscrivant leur projet dans le cadre du dispositif Pinel, qui a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2019.

Où acheter en Pinel

La loi Pinel, qui porte le nom de la ministre qui l’avait mise en place en 2014 est une niche fiscale qui permet à l’investisseur d’acheter un bien immobilier sans apport en le louant pendant une période de 6, 9 ou 12 ans avec une déduction d’impôt sur le revenu très significative sur toute la période. Le gouvernement d’Édouard Philippe, en prolongeant le dispositif Pinel a toutefois modifié certaines conditions. Il a notamment redéfini les zones éligibles au Pinel, qui sont des zones tendues. Il est important pour l’investisseur de définir les villes où il fait bon acheter… ou pas. En effet, il aura l’obligation pendant toute la durée du dispositif d’avoir un locataire dans le logement, et les loyers l’aideront à financer son emprunt bancaire, le plus souvent. Cliquez ici pour plus de renseignements sur ces zones éligibles au Pinel.

Cette évolution de la règlementation vise à favoriser la construction de logements neufs là ou il y en a besoin, et de ne pas faciliter la construction de programmes neufs là où il n’y aura pas de locataires pour les habiter du fait de questions démographiques. Il s’agit donc également d’un avantage pour l’investisseur qui aura moins à s’inquiéter de trouver un locataire.

Quels avantages fiscaux pour le Pinel

L’avantage fiscal du Pinel est très conséquent : pour l’investisseur qui choisira un programme sur 6 ans, la réduction d’impôt sera de 12%. Pour 9 ans, 18% et pour 12 ans , 21% de réduction d’impôt. C’est une enveloppe de niche fiscale très significative, l’une des plus lucratives qui existent encore à ce jour. Les autres avantages du Pinel sont de se pouvoir se constituer un patrimoine sans apport, et d’être un excellent support en vue d’une future retraite : soit on habite à terme dans le bien, soit on continue de le mettre en location pour toucher les loyers, soit on le revend pour bénéficier de la plus value.

Laisser un commentaire